Mixtape.

Marianne Danse : un documentaire qui parle de nous !

M - Marianne Danse

le projet marianne danse

“C’est toujours le bon moment pour raconter une histoire !”, nous confessait récemment Laurent Garnier en plein tournage de son propre film. Faire ce reportage est ainsi un moyen de raconter notre histoire, qui est aussi la vôtre, de réunir des acteurs aux parcours divers et variés autour d’une histoire commune : Marianne Danse.

Si notre campagne réussie, nous pourrons réaliser ce rêve que nous entendons diffuser le plus largement possible, notamment via le médium privilégié de notre public : Internet.

Nous souhaitons filmer l’histoire d’une génération, d’un mouvement. De notre mouvement.

découvrez le teaser marianne danse

Nous sommes indépendants et auto-financés, autrement dit l’ensemble des frais engagés jusqu’à présent l’ont étés grâce à la trésorerie de Tapage Nocturne. Rendre ce projet réalisable et pérenne implique de trouver de nouvelles sources de financement. Du 18 mars au 18 avril nous lançons pour cela une campagne de crowdfunding dont les paliers atteints auront des répercussions directes sur la production.

Palier 1 (30 000 euros)

L’équipe réalisera le film en tâchant d’obtenir la meilleure qualité possible, avec à sa disposition des moyens techniques limités et sommaires. Les choix artistiques seront également limités, c’est-à-dire que l’équipe devra prendre des décisions sur sa mobilité, les villes visitées et acteurs rencontrés lors de la réalisation car la majorité du budget sera utilisée pour la post-production.

Palier 2 (40 000 euros)

L’équipe du film sera correctement rémunérée pour le temps et l’investissement consacrés au projet.

Palier 3 (50 000 euros)

Un beau budget qui nous permettra d’avoir une équipe de production complète, ainsi qu’un matériel de qualité.

Palier 4 (70 000 euros)

Des jours de tournage sont ajoutés à la production, pour rencontrer plus d’acteurs et plus loin. Du petit club lillois de hardcore au gros festival house de Marseille, le documentaire sera complet et davantage représentatif de notre écosystème.

Palier 5 (90 000 euros)

Un tel budget nous offrira une liberté totale de production, aussi bien sûr les choix de réalisation artistique que d’outils techniques. Nous disposerons de tous les moyens pour vous livrer un beau documentaire, filmé aux quatre coins de la France et où artistes, public, organisateurs, activistes, pouvoirs publics et de nombreuses autres parties prenantes de cette vague électro auront leurs mots à dire.